web design Clément Kipoy par Une plate-forme nationale d’associations féministes* Ce vendredi sera la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Malgré la récente ratification de la Convention d’Istanbul, le gouvernement fédéral démantèle actuellement les structures de coordination nationale et locales et met ainsi en danger la réalisation des objectifs de la Convention en Belgique. Colette Braeckman
Les députés nationaux élus au Kongo Central dénoncent la mauvaise gouvernance de cette province 24/11/2016 - 13:39 Dialogue entre Congolais, Émissions / Kongo  Central, les députés nationaux, meilleure gouvernance Gouvernement: le premier ministre Samy Badibanga poursuit les consultations 25/11/2016 - 14:40 Dialogue entre Congolais, Émissions / formation du gouvernement d'union nationale, Samy Badibanga, Consultations RDC: «Une transmission pacifique du pouvoir à l’issue du mandat de Kabila est possible» (ONU) 24/11/2016 - 07:36 Politique, Actualité / François Delattre, Onu, Conseil de sécurité, mandat de Kabila Nouveau gouvernement: l’UNC n’a pas encore décidé pour sa participation 24/11/2016 - 09:55 Politique, Actualité / UNC, Vital Kamerhe, nouveau gouvernement, Juvénal Munubo Réunir les conditions pour des élections apaisées, «responsabilité première» de Samy Badibanga (UE) 24/11/2016 - 11:47 Déploiement du matériel électoral à Kananga 24/11/2016 - 18:18 Tél : 0032 492 500924 Tél : 0032 465 893347 Kinshasa:+243893051200 Email : congoyasikacom@gmail.com 1  Les socialistes ont réagi aux sorties en sens divers des partenaires de majorité à propos des «appels mystère» pour lutter contre les discriminations sur le marché du travail. RDC: soupçons de détournement dans l’exécution du budget 2015 Le rapport de la commission économique et financière de l’Assemblée nationale, présenté mercredi 30 novembre, révèle des soupçons de détournement et des dépassements dans l’exécution du budget 2015. Le président de cette commission, Jean-Luc Mitoka Mbali, a fait savoir que l’exécution du budget 2015 contient beaucoup d’irrégularités dans la réalisation de certains projets. «Les dépassements budgétaires sont au niveau des projets d’investissement, dans le secteur social. Le cas échéants, s’il y a eu des malversations avérées qu’il puisse avoir des sanctions à l’encontre des gestionnaires», a-t-il déclaré devant les députés. Intervenant dans le débat, certains élus ont plaidé pour des poursuites judiciaires à l’encontre du Premier ministre sortant et certains membres de son gouvernement. Le député Papy Nyango du groupe parlementaire UDPS et alliés, évoque le cas d’une école primaire qui aurait bénéficié d’une enveloppe de 5,5 millions de dollars américains et qui ne compterait que six salles de classe en construction : «Le rapport de la commission économique et financière révèle plusieurs cas de détournements des deniers publics qui appellent a mise en accusation du Premier ministre [Matata Ponyo]. Vous avez cette école primaire Pululu à Selembao au profit de laquelle Matata Ponyo a fait décaisser environ 5 500 000 dollars américains alors que sur le site il est en train d’être érigée une petite école de six salles de classe encore en état de fondation». A (re) Lire:Bilan de Matata Ponyo : le député Lokondo dénonce l’impunité des détourneurs de fonds De son côté, le cabinet du Premier ministre sortant se dit étonné des réactions de ces députés nationaux, expliquant que le chef de l’Etat avait djugé positif le bilan du gouvernement Matata Ponyo. Dans son discours devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès, le président Kabila avait en effet salué l’action du gouvernement Matata. TOUTES VERITES YA LIWA YA HARMINE KUBA NA BRUXELLES SECRET MUNENE 1 MOIS AVANT FIN YA KABILA (NOTION DE LA NATION KONGO) FILIMBI FRAPPE KABILA ET SON NOUVEAU GOUVERNEMENT!