web design Clément Kipoy par Une plate-forme nationale d’associations féministes* Ce vendredi sera la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Malgré la récente ratification de la Convention d’Istanbul, le gouvernement fédéral démantèle actuellement les structures de coordination nationale et locales et met ainsi en danger la réalisation des objectifs de la Convention en Belgique. Colette Braeckman
Les députés nationaux élus au Kongo Central dénoncent la mauvaise gouvernance de cette province 24/11/2016 - 13:39 Dialogue entre Congolais, Émissions / Kongo  Central, les députés nationaux, meilleure gouvernance Gouvernement: le premier ministre Samy Badibanga poursuit les consultations 25/11/2016 - 14:40 Dialogue entre Congolais, Émissions / formation du gouvernement d'union nationale, Samy Badibanga, Consultations RDC: «Une transmission pacifique du pouvoir à l’issue du mandat de Kabila est possible» (ONU) 24/11/2016 - 07:36 Politique, Actualité / François Delattre, Onu, Conseil de sécurité, mandat de Kabila Nouveau gouvernement: l’UNC n’a pas encore décidé pour sa participation 24/11/2016 - 09:55 Politique, Actualité / UNC, Vital Kamerhe, nouveau gouvernement, Juvénal Munubo Réunir les conditions pour des élections apaisées, «responsabilité première» de Samy Badibanga (UE) 24/11/2016 - 11:47 Déploiement du matériel électoral à Kananga 24/11/2016 - 18:18 Tél : 0032 492 500924 Tél : 0032 465 893347 Kinshasa:+243893051200 Email : congoyasikacom@gmail.com 1  Les socialistes ont réagi aux sorties en sens divers des partenaires de majorité à propos des «appels mystère» pour lutter contre les discriminations sur le marché du travail. RDC: les Etats-Unis sanctionnent Evariste Boshab et Kalev Mutond L'administration américaine a prononcé lundi des sanctions financières contre le ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, et le chef de l'Agence nationale de renseignement (ANR), Kalev Mutond, en RDC. Les deux responsables congolais sont accusés de museler l'opposition et de retarder les progrès politiques dans le pays, en recourant parfois à la violence. « Le gouvernement congolais continue de saper le processus démocratique en RDC et de réprimer les droits et libertés politiques du peuple congolais, mettant en péril la stabilité à long terme et la prospérité du pays », a déclaré Adam Szubin, sous-secrétaire par intérim au Département américain du Trésor. Selon lui, ces sanctions visent « à modifier le comportement des individus ciblés dans le but de favoriser un avenir meilleur et plus stable pour la RDC et le peuple congolais ». D’autres personnalités militaires et civiles congolaises ont été sanctionnées ce même lundi. Ilunga Kampete, Gabriel Amisi, Ferdinand Ilunga, Célestin Kanyama, John Numbi, Roger Kibelisa et Delphin Kaimbi sont accusés de violences. TOUTES VERITES YA LIWA YA HARMINE KUBA NA BRUXELLES SECRET MUNENE 1 MOIS AVANT FIN YA KABILA (NOTION DE LA NATION KONGO) FILIMBI FRAPPE KABILA ET SON NOUVEAU GOUVERNEMENT!