web design Clément Kipoy par Une plate-forme nationale d’associations féministes* Ce vendredi sera la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Malgré la récente ratification de la Convention d’Istanbul, le gouvernement fédéral démantèle actuellement les structures de coordination nationale et locales et met ainsi en danger la réalisation des objectifs de la Convention en Belgique. Colette Braeckman
Les députés nationaux élus au Kongo Central dénoncent la mauvaise gouvernance de cette province 24/11/2016 - 13:39 Dialogue entre Congolais, Émissions / Kongo  Central, les députés nationaux, meilleure gouvernance Gouvernement: le premier ministre Samy Badibanga poursuit les consultations 25/11/2016 - 14:40 Dialogue entre Congolais, Émissions / formation du gouvernement d'union nationale, Samy Badibanga, Consultations RDC: «Une transmission pacifique du pouvoir à l’issue du mandat de Kabila est possible» (ONU) 24/11/2016 - 07:36 Politique, Actualité / François Delattre, Onu, Conseil de sécurité, mandat de Kabila Nouveau gouvernement: l’UNC n’a pas encore décidé pour sa participation 24/11/2016 - 09:55 Politique, Actualité / UNC, Vital Kamerhe, nouveau gouvernement, Juvénal Munubo Réunir les conditions pour des élections apaisées, «responsabilité première» de Samy Badibanga (UE) 24/11/2016 - 11:47 Déploiement du matériel électoral à Kananga 24/11/2016 - 18:18 Tél : 0032 492 500924 Tél : 0032 465 893347 Kinshasa:+243893051200 Email : congoyasikacom@gmail.com 1  Les socialistes ont réagi aux sorties en sens divers des partenaires de majorité à propos des «appels mystère» pour lutter contre les discriminations sur le marché du travail. Ban Ki-moon appelle les Congolais à négocier la tenue des élections Le secrétaire général de l’ONU sortant, Ban Ki-moon, invite les Congolais à s’accorder sur la date de la tenue des élections et la durée de la transition.   Il a lancé cet appel dans la tribune intitulée «Les œufs congolais si fragiles si précieux», parue, dimanche 25 décembre, dans les colonnes de l’hebdomadaire Jeune Afrique.   «Les acteurs politiques congolais doivent parvenir à un consensus négocié sur la tenue des élections et sur la période transitoire devant y mener », recommande Ban Ki-Moon.   Il estime que des élections libres et crédibles doivent avoir lieu en RDC dans les meilleurs délais, conformément à un calendrier électoral qu’il faudra respecter scrupuleusement. Pour lui, c’est au peuple que revient le droit de choisir ses dirigeants. Personne et rien ne devrait l’en priver.   «La promotion et la protection des droits de l’homme doivent demeurer des objectifs essentiels au cœur du processus politique et électoral. L’Etat doit veiller et tous les Congolais doivent en bénéficier quelle que soit leur affiliation politique », poursuit le secrétaire général de l’ONU sortant.   Il redoute que le progrès réalisé durant dix ans cède à l’appréhension avec  la crise politique due au report des élections présidentielle et législatives.   Ban Ki-moon rappelle les progrès réalisés par la RDC pendant les dix années de sa présence à la tête de l’ONU, notamment l’ouverture à des débats politiques sur l’espace public, le redémarrage de la machine économique et le recul net des violations massives des droits de l’homme.   «Les allégations de violations des droits de l’homme,  des droits civils et politiques, sont de nouveau en hausse. L’on constate le retour à des grandes violences. Entre temps, les positions des acteurs politiques se radicalisent», a-t-il conclu. L’appel de Ban Ki-moon intervient à quatre jours de la signature annoncée d’un accord au dialogue de l’Interdiocésain sous l’égide de la CENCO. TOUTES VERITES YA LIWA YA HARMINE KUBA NA BRUXELLES SECRET MUNENE 1 MOIS AVANT FIN YA KABILA (NOTION DE LA NATION KONGO) FILIMBI FRAPPE KABILA ET SON NOUVEAU GOUVERNEMENT!